Billetterie
Reims Polar
4e FESTIVAL DU FILM POLICIER

Le jury

Compétition

Cédric Jimenez

Président du jury
Réalisateur & scénariste

Cédric Jimenez grandit dans les quartiers nord de Marseille. En 2003, de retour dans l’Hexagone après un long séjour à New York, il coréalise avec Karole Rocher le documentaire Who’s The B.O.S.S. – Boss Of Scandalz Strategyz, dans lequel il suit le collectif éponyme qui a vu éclore le groupe NTM. Il participe ensuite à l’écriture du scénario de Scorpion, réalisé par Julien Seri en 2007.

En 2012, il coécrit et réalise Aux yeux de tous, un premier long métrage dans lequel un couple de terroristes, incarné par Mélanie Doutey et Olivier Barthélemy, est traqué par un hacker virtuose. Le film est sélectionné dans la section compétitive Sang Neuf du Festival du film policier de Beaune. Deux ans plus tard, Cédric Jimenez signe La French, dans lequel un juge interprété par Jean Dujardin part seul en croisade contre une figure emblématique du milieu marseillais incarné par Gilles Lellouche. En 2017, son troisième film, HHhH, sort sur les écrans. Également inspiré de faits réels, ce film porté par Jason Clarke relate l’ascension de Reinhard Heydrich, qui deviendra le bras droit d’Himmler et chef de la gestapo.

En 2020, Cédric Jimenez revient à son genre de prédilection, le polar, avec BAC Nord, qui voit un groupe de policiers de la Brigade Anti-Criminalité franchir la ligne jaune de la légalité dans les quartiers nord de Marseille. Pour l’occasion, le réalisateur retrouve Gilles Lellouche après La French, entouré d’Adèle Exarchopoulos, François Civil et Karim Leklou. Le film est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2021, avant d’obtenir sept nominations aux César l’année suivante, dont celui de la meilleure réalisation et du meilleur film, et de remporter in fine le César des Lycéens.

Cédric Jimenez monte à nouveau les marches du palais du Festival de Cannes en 2022 pour présenter son nouveau film, Novembre, une plongée au cœur de l’Anti-Terrorisme pendant les cinq jours d’enquête qui ont suivi les attentats du 13 novembre. Porté par un riche casting comprenant Jean Dujardin, Anaïs Demoustier, Sandrine Kiberlain, Jérémie Renier et Lyna Khoudri dans les rôles principaux, le long métrage est lui aussi nommé sept fois aux César 2023, notamment dans la catégorie meilleure réalisation.

Alexis Manenti

Comédien & scénariste

Après avoir intégré le collectif Kourtrajmé au début des années 2000, Alexis Manenti fait ses débuts en jouant dans les courts métrages de Romain Gavras et Kim Chapiron. Il fait une apparition en 2006 dans le film de ce dernier, Sheitan, avant de trouver véritablement le chemin du grand écran en 2014, lorsque Fred Cavayé le choisit pour jouer dans son thriller Mea Culpa. En 2016, après un rôle de militaire revenu d’Afghanistan dans Voir du pays de Delphine et Muriel Coulin, il croise la route de Gérard Depardieu dans Le Divan de Staline, réalisé par Fanny Ardant, puis celles d’Adèle Haenel et Adèle Exarchopoulos sur le plateau d’Orpheline d’Arnaud des Pallières.

Alexis Manenti retourne ensuite au thriller avec 9 Doigts de François-Jacques Ossang (2017), fait un détour par la science-fiction avec Dans la brume de Daniel Roby (2018), et refait équipe avec Romain Gavras sur Le Monde est à toi (2018). La consécration arrive en 2019 avec Les Misérables, adaptation du court métrage du même nom réalisée par Ladj Ly et pour laquelle l’acteur participe à l’écriture. Le film remporte une foule de prix, notamment le Prix du jury au Festival de Cannes 2019 et de nombreux César l’année suivante, dont celui du meilleur espoir masculin pour Alexis Manenti.

En parallèle, il travaille avec Olivier Babinet pour Poissonsexe (2019), Damien Chazelle pour la série The Eddy (2020), Thierry de Peretti pour Enquête sur un scandale d’État (2020), ou de nouveau avec Romain Gavras pour Athena (2022). Récemment, il vient de tourner avec Ladj Ly dans son prochain film Les Indésirables et est actuellement à l’affiche de Dalva d’Emmanuelle Nicot.

Patricia Mazuy

Réalisatrice & scénariste

Née à Dijon, bonne élève, Patricia Mazuy veut intégrer l’école Louis-Lumière mais entre à HEC pour satisfaire le souhait de son père, boulanger. Elle s’occupe essentiellement du ciné-club, y confirme son amour pour les westerns et les polars, découvre les Doors alors déjà morts, et quitte l’école pour Los Angeles. Là-bas, elle tourne un court métrage avec son salaire de babysitteuse et rencontre Agnès Varda et sa monteuse Sabine Mamou. Laquelle, trois ans plus tard, l’engage comme stagiaire sur Une chambre en ville de Jacques Demy, et, elle apprend, enfin.

Après le montage de Sans toit ni loi d’Agnès Varda, elle se consacre à son premier long métrage Peaux de vaches. Elle en avait commencé l’écriture en 1983 pour Jean-François Stévenin, dont elle admirait le film Passe montagne. Elle réalise ensuite les films Saint-Cyr (2000), Basse Normandie (2004), Sport de filles (2011), Paul Sanchez est revenu ! (2018) et Bowling Saturne, sorti sur les écrans en fin d’année dernière.

Caroline Proust

Comédienne, réalisatrice, scénariste & productrice

Après des études au conservatoire de Montpellier puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, Caroline Proust travaille au théâtre avec, entre autres, Stuart Seide, Philippe Adrien, Jean-Pierre Vincent, Anne Théron, Jean-Louis Martinelli, Alain Françon, Ivo Van Hove dans « Vu du pont » d’Arthur Miller, et dernièrement Christine Letailleur dans « L’Eden Cinéma » de Marguerite Duras.

En 2004, alors que Canal+ lance sa première série Engrenages, elle tient le rôle principal sur 8 saisons pendant 15 ans, celui du commandant Laure Berthaud, cheffe de groupe loyale et tenace, dont la vie sentimentale mouvementée et les enquêtes qu’elle investit passionnément illustrent les difficultés du métier de policier. Engrenages est reconnue internationalement et la saison 5, écrite par Anne Landois, est couronnée en 2015 d’un Emmy Award de la meilleure série.

En 2017, Caroline Proust débute en tant qu’autrice, réalisatrice et productrice avec le court métrage Le premier coup, suivi quelques années plus tard de Journaliste(s), produit et coréalisé avec Etienne Saldès. Elle produit et réalise également le documentaire Engrenages dans la peau, diffusé sur Canal+. En 2019 et 2020, elle joue dans différents téléfilms avant d’être à l’affiche deux ans plus tard de la série Netflix Notre-Dame, la part du feu d’Hervé Hadmar, aux côtés de Simon Abkarian et Roschdy Zem. Caroline Proust fera son retour sur le grand écran en juin dans le long métrage de Virginie Verrier, Marinette, d’après l’autobiographie de la footballeuse Marinette Pichon.

 

Yannick Renier

Comédien & réalisateur

Acteur belge de théâtre et de cinéma, Yannick Renier commence sa carrière sur les planches et y évolue pendant dix ans avant de passer la porte du cinéma. En 2006, il joue l’un des deux frères jumeaux dans Nue propriété, réalisé par Joachim Lafosse, aux côtés de son propre frère, Jérémie Renier, et d’Isabelle Huppert. Le film est sélectionné en compétition au Festival de Venise la même année.

Il enchaîne ensuite les tournages tout en maintenant un lien fort avec le théâtre. Il est notamment sur le grand écran dans Élève libre du même Joachim Lafosse (2008), dans la comédie musicale Les Chansons d’amour de Christophe Honoré (2007), dans Nés en 68 réalisé par Olivier Ducastel et Jacques Martineau (2008), où il donne la réplique à Laetitia Casta, ou encore dans Plein Sud de Sébastien Lifshitz (2009), avec Léa Seydoux.

En 2018, Yannick Renier coréalise le long métrage Carnivores avec Jérémie Renier. Plus récemment, il est à l’affiche des films Goliath de Frédéric Tellier (2021), Monde d’hier de Diastème (2021) ou encore La Maison d’Anissa Bonnefont (2022), ainsi que des séries L’Opéra (2021), visible sur OCS, ou Neuf mecs (2022), diffusée sur Canal+.

Pierre Rochefort

Comédien, auteur, compositeur & interprète

Pierre Rochefort se forme au Conservatoire du 7e arrondissement de Paris ainsi qu’à l’école du QG. Après plusieurs expériences théâtrales entre Paris et Avignon, il débute au cinéma dans Les Adieux à la reine de Benoît Jacquot et 38 témoins de Lucas Belvaux, puis à la télévision dans les deux saisons de la série Les Revenants, réalisée par Fabrice Gobert. En 2014, Nicole Garcia le dirige dans Un beau dimanche. Son interprétation lui vaut le Swann d’Or de la révélation masculine au Festival de Cabourg et une nomination au César du meilleur espoir masculin en 2015.

Au théâtre, il est notamment en tournée avec Fanny Ardant dans la pièce « Croque-monsieur » de Marcel Mitois. Après un rôle récurrent dans la mini-série Disparition inquiétante pour France 2, Pierre Rochefort apparaît sur le petit écran dans les séries HPI et Capitaine Marleau. Il est récemment à l’affiche des films Entre deux trains de Pierre Filmon et La Nuit du verre d’eau de Carlos Chahine. Il vient de terminer le tournage du long métrage Double foyer de Claire Vassé, dans lequel il donne la réplique à Max Boublil.

Également passionné de musique, il monte un label et conçoit plusieurs albums en groupe, puis deux albums en solo : « Trente Trois Tours » (2016) et « Brumance » (2021). 

Projections de films